Paris Saint-Germain et la marque de skate Andrew

Paris Saint-Germain et la marque de skate Andrew lancent trois planches en édition limitée

Un penalty accordé à Neymar en deuxième mi-temps a sauvé. Le Paris Saint-Germain d’une nouvelle défaite. S’étant déroulée au Parc des Princes. La rencontre avec Nice s’est soldée par un match nul 1-1.
En début de la deuxième mi-temps. C’est en effet Nice qui avait de l’avance grâce à son jeune attaquant Ignatus Ganago. Avant que Neymar vienne marquer son 50e but pour le champion de France depuis le point de penalty.
Le PSG a laissé filer une chance en or de remporter la victoire après un penalty raté par Edinson Cavani et sauvé par le gardien de Nice Walter Benitez en temps additionnel.
L’équipe de Thomas Tuchel, qui avait remporté la Ligue 1 il y a maintenant deux semaines. Avait perdu trois de ses quatre matchs en championnat et avait été battue en finale de la Coupe de France aux tirs aux but face à Rennes.

Le PSG a dû jouer sans Kylian Mbappé

Suite à sa suspension de la finale de la coupe. Les autorités françaises ont ouvert une procédure disciplinaire contre Neymar pour avoir giflé un supporter alors qu’il allait récupérer sa médaille.
Cependant, le Brésilien ne semblait pas perturbé par ses ennuis en dehors du terrain, vu qu’il a failli donner une avance rapide au PSG avant d’être arrêté par Benitez. Ce dernier était en grande partie responsable du fait qu’il n’y avait aucun but lors de la première mi-temps, après avoir sauvé deux tentatives ultérieures d’Angel Di Maria.
Adrien Tamez a forcé le gardien du PSG, Alphonse Areola. A effectuer un bon arrêt face à un tir de l’extérieur de la surface à l’approche de la mi-temps. Tandis que Cavani et Di Maria ont laissé échapper une belle occasion de marquer en première mi-temps.

Une minute après la pause, Ganago donnait l’avantage à son coéquipier Youcef Atal, qui avait pourtant réussi un tour lors de la victoire contre Guingamp la semaine dernière. Atal intsalla ensuite Allan Saint-Maximin suite à contre-attaque rapide, mais l’effort rapproché de ce dernier heurta la barre transversale.
Le PSG a pu égaliser deux minutes plus tard. Lorsque le défenseur de Nice, Patrick Burner. Entraînait Di Maria dans la surface et que Neymar convertissait le penalty qui en résultait dans le coin inférieur.
Nice. Cependant, n’a pas été découragé. Saint-Maximin a pu décrocher un but et les efforts de Jean-Victor Makengo furent stoppés alors que les visiteurs poursuivaient le vainqueur.
Le PSG a été condamné à une autre pénalité à la troisième minute après l’arrêt du match. Après que le défenseur du défenseur de Nice, Dante. Eut été référé à l’arbitre assistant vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *