Dossier Neymar : la presse espagnole à la ramasse

Selon les médias catalans, le Barça est en position de force pour faire venir Neymar. Mais y croient-ils vraiment ?

Le dossier semble plus bouger dans les journaux qu’entre les clubs concernés. Neymar a longtemps été annoncé au Barça. Sauf que le club catalan est aujourd’hui dans l’incapacité totale de se payer le joueur. Alors, la presse catalane n’hésite pas à tenter de lancer des rumeurs. Pour, pourquoi pas, faire bouger le dossier. Sauf que, pour le coup, les médias sont à la ramasse. La preuve avec une rumeur de prêt du joueur à Barcelone. Même le journaliste de la chaîne L’Equipe, Gilles Favard, en a bien rigolé : « Neymar prêté à Barcelone, oui et puis le PSG peut aussi payer son salaire pendant qu’on y est. Ce serait une bonne idée non ? », ironise-t-il, avant de donner un bon avis sur la presse espagnole : « Tous les jours, on commente une page faite par les journaux catalans. Je n’y crois pas une seconde. (…) Je pense sincèrement que Barcelone n’a jamais voulu de Neymar donc je reste cohérent avec ce que je dis depuis un mois. L’environnement de Neymar rêve et pense que le Barça va tout accepter mais ce n’est pas le cas ».

Leonardo et Nasser en position de force

La presse catalane joue effectivement l’offensive. Quitte à être dans la mauvaise foi. Car la somme fixée est bel et bien impossible à payer pour le Barça, qui a déjà bien eu du mal à s’acheter les services d’un joueur français ces dernières semaines… Le journal Mundo Deportivo estime pour sa part que « l’idée de Bartomeu reste claire : miser sur une formule dans laquelle Neymar peut rejoindre le Barça par le biais d’un échange de joueurs. Et s’il doit ajouter de l’argent, que ce soit aussi peu que possible. » Le média espagnol ose même écrire que « l’ordre de le transférer qui a été donné au PSG par Neymar a de la valeur pour le Barça, qui sait que pour la première fois, il est en position de force dans les négociations avec Nasser Al-Khelaïfi et veut en profiter ». Ce qu’il semble oublier, c’est que ce sont bien Nasser Al-Khelaïfi et Leonardo qui sont en position de force : s’ils décident de garder ou de vendre Neymar, ce sont eux qui le décideront. Leurs dernières sorties montrent que ce sont eux qui sont les décisionnaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *