Dossier Neymar : Leo met les points sur les « i »

Après le match, remporté 2 à 0, contre Metz, on peut retenir une belle prestation de Choupo-Moting et une équipe qui, malgré les absences, a produit un match sérieux. Mais l’enseignement de cette soirée, c’est la sortie de Leonardo à propos du dossier Neymar. Le directeur sportif du PSG a montré que c’était bien lui qui menait la danse dans cette affaire et il a surtout montré que, au-delà des déclarations des dirigeants du Barça, le club catalan n’avait pas été très prompt à dégainer des offres concrètes. Il faut dire que le club catalan a déjà eu du mal à réunir le cash pour s’acheter Griezmann. Alors Neymar…

« Le Barça a toujours su ce qu’on voulait »

Leonardo a été clair, net et précis : « Le Barça a toujours su ce qu’on voulait, dit-il. La première offre écrite du Barça date du 27 aout », soit à cinq jours de la fin du mercato. « On a même été ouvert à d’autres joueurs », indique le directeur sportif avant de confirmer que, contrairement à ce qui est dit dans certains médias, « aujourd’hui il n’y a pas d’accord ». Et à trois jours de la fin du mercato, Leonard rappelle que Neymar est sous contrat avec le PSG et que le club n’acceptera pas d’offre en dessous des conditions fixées par le club de la capitale.

« Régler beaucoup de choses »

L’autre enseignement de l’interview de Leo, c’est sa volonté à ne pas promettre des choses aux supporters. Certes, les ambitions sont toujours là, mais on doit avant tout « régler beaucoup de choses », dit-il. Fair-play financier, situation économique à viabiliser, équipe à reconstruire avec plusieurs joueurs en fin de contrat… Leonardo le dit : ce ne sera pas une saison « bling-bling ». Et le PSG ne se séparera pas de Neymar sans avoir son remplaçant. Une offre du Barça qui arriverait sur le bureau du PSG à la clôture du mercato est donc à exclure si un autre joueur n’est pas prêt à signer immédiatement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *